2016

ROSE & ROSE

Les jeunes interprètes du CRÉA abordent, de manière ludique et décalée, un sujet sensible : le harcèlement à l’école. Pour Rose, l’enfer c’est le collège. Ses camarades l’insultent, la ridiculisent, la maltraitent, la font chanter. Elle n’arrive à en parler à personne. Un soir, où comme à son habitude elle dessine pour se défouler, son « autoportrait en colère » s’anime et prend vie tout à coup…

Vidéo

Distribution

Musique : Alvaro Bello – Livret et paroles : Valérie Alane
Chœur de Scène – Direction musicale : Didier Grojsman
Mise en scène : Jean-Michel Fournereau – Chorégraphie : Ibrahima Sissoko – Scénographie : Justine Bougerol – Costumes : Isabelle Pasquier – Lumières : Gilles Fournereau – Dessins animés : Emilie Phuong – Vidéo : Anouar Brissel – Son : Laurent Dujarric – Assistants : Sandrine Baudey, (technique vocale) – Bastien Poncelet (scénographie) – Alice Laforge, (costumes)Régie générale : Pascal Guillaume
Musiciens
Piano : Bruno Perbost – Percussions : Franck Steckar – Contrebasse : Arnault Cuisinier
Guitare : Alvaro Bello – Sax, clarinette, basse : Arnaud Sacase

Note d’intention

« Traiter du harcèlement à l’école n’est pas chose aisée. Ce qui m’a poussé à écrire sur le sujet, c’est ce sentiment de révolte et de colère que j’ai – que j’avais à l’école déjà – face à la mise à l’écart, pouvant effectivement aller jusqu’au harcèlement, d’un individu face à un groupe. J’ai toujours été effrayée de voir à quel point les individualités peuvent se nier et se diluer dans le groupe au service d’une cruauté aussi violente que décalée. La fragilité de l’adolescence s’engouffrant dans la force, parfois perverse, du collectif. C’est un sujet autour duquel je tournais depuis longtemps sans savoir vraiment comment l’aborder… et puis m’est venue cette idée du double et surtout l’envie de raconter cette histoire avec la distance de l’humour. Si le sujet est grave, je ne veux pas le traiter de façon larmoyante mais plutôt de manière ludique et décalée (même dans la langue) grâce à ce personnage de Doble Rose et de son expédition punitive plutôt délirante. C’est un personnage burlesque qui peut, d’une certaine façon, tout se permettre car il est le lieu de projection du monde intérieur de Rose, le fruit de son imagination et de tous ses fantasmes. Parallèlement aux mots, des images se sont tout de suite imposées à moi, impliquant l’idée d’une écriture scénique : les dessins de Rose. Au plateau, ils sont à la fois le décor de l’histoire et le reflet de ses états d’âme, de sa colère, de ses espoirs… Ils invitent ainsi les spectateurs à entrer dans la tête de l’adolescente. Dans sa bulle. Ce texte n’a évidemment pas la prétention de donner des leçons ou de théoriser sur le harcèlement. Il raconte seulement une histoire, celle de Rose… qui je l’espère nous aidera, adultes et enfants, à continuer à réfléchir à des solutions, à rester vigilants… Et surtout à en parler, parler, PARLER. »
Valérie Alane (auteure)

Mentions

Une commande du CRÉA, centre de création vocale et scénique – Création 2016
Coproduction CRÉA – Théâtre Jacques Prévert d’Aulnay-sous-Bois, ORPHÉE Théâtre(s)
avec le soutien du Fonds de Création Lyrique, de la Spedidam et de la société Dushow
Création et reprises
Création – Théâtre Jacques Prévert d’Aulnay-sous-Bois
30 septembre au 6 octobre 2016
Reprise – Opéra de Paris – Amphithéâtre Bastille
Tout public : 21, 27, 28 janvier à 20h – Scolaires : 23, 24, 26 janvier à 14h

Photos

La presse

VU A LA TV
AFP
Reportage à l’Opéra de Paris, Bastille
LCI
« Carte Blanche »
Direct sur le plateau (10’37)
FRANCE 2
Émission « Mille et une vies » présentée par Christophe Lopez
Reportage à l’Opéra de Paris, Bastille (4’54)
FRANCE 3
Reportage à l’Opéra de Paris, Bastille (2’02)

ENTENDU A LA RADIO

FRANCE INTER
« La récréation » Émission de Vincent Josse en répétition au théâtre J. Prévert – (4’56)
« Le CRÉA, c’est une structure unique en France. Depuis bientôt 30 ans, son fondateur Didier Grojsman se bat pour que la pratique artistique soit un droit pour tous ».
FRANCE CULTURE
« Le temps buissonnier » Émission d’Aline Pailler en immersion à l’Opéra de Paris – (4’56)
« Un thème fort et difficile qui va donner tout son souffle à cette création ».
FRANCE INFO
Chronique de Sandrine Etoa-Andegue – (2’28)
« Entre danse hip-hop et chants entrainants, la détresse de Rose, la cruauté de la meute au collège, l’ignorance des adultes sont abordés sur un ton décalé. Mission réussie pour le CREA d’Aulnay-sous-Bois ».

LU DANS LA PRESSE
Cahiers pédagogiques – (oct. 2016)
«  Le spectateur est tout de suite surpris par la beauté de la musique, son efficacité. Le timbre du chœur (…) est chatoyant, juste, émouvant. La musique est mise au service de l’adolescent, le spectacle permet l’émergence du sujet dans le groupe. (…) Le CRÉA développe un projet musical, pédagogique mais aussi politique, dans le sens où il œuvre à la rencontre, au travail en groupe, à la production collective »

Pour aller plus loin

BLOG – Autour de la création