Un toit pour le CRÉA

Vers un Centre
de création vocale et scénique ?

Depuis sa création en 1987 à Aulnay-sous-Bois, les missions du CRÉA en matière d’éducation artistique, d’actions éducatives et culturelles, de création et de formation, ont permis à la structure de devenir une référence incontournable dans son domaine. Pourtant, 30 ans  après sa création, le CRÉA, accueilli par le Théâtre Jacques Prévert ne dispose toujours pas d’un toit pour pérenniser, développer, répondre aux demandes croissantes de partenariats à l’échelle locale, régionale et nationale.

C’est pourquoi, le CRÉA depuis 1993, travaille à la création d’un véritable équipement culturel, Centre de création vocale et scénique : un lieu d’accueil, de pratique artistique, de création, de ressource, de formation en direction de tous les publics.

Porté par le CRÉA et sa marraine Natalie DESSAY, le projet de Centre a été depuis 2001 l’objet d’une longue collaboration avec la Ville d’Aulnay-sous-Bois mais aussi avec le département de la Seine-Saint-Denis, de la région Île-de-France, de l’État et des partenaires privés.

Ce projet a connu, au fil du temps et des mandats politiques, plusieurs développements jusqu’au choix en 2011 d’un lieu d’implantation situé au cœur de la ville d’Aulnay, la Ferme du Vieux-Pays.

Ce lieu unique, porteur d’un projet pédagogique et culturel innovant a fait l’objet d’une étude architecturale détaillée dans laquelle était prévus le réaménagement et la valorisation de deux des six bâtiments que compte le corps de ferme. Le projet comprenait des espaces de répétition, des locaux administratifs et les infrastructures nécessaires à la logistique. En 2012, une étape supplémentaire a été franchie avec la reconnaissance nationale du projet qui obtient alors le label GRAND PARIS en tant que « projet phare de démocratisation et de développement culturel. » La livraison de l’équipement était annoncée fin 2017.

fermeduvieuxpays_faceFaçade de l’un des deux bâtiments destiné au projet initial d’implantation du Centre de création vocale et scénique sur le site de la Ferme du Vieux-Pays à Aulnay-sous-Bois.

Aujourd’hui, le projet d’implantation est abandonné à Aulnay-sous-Bois

Le 30 octobre 2014, la nouvelle municipalité annonce au CRÉA l’abandon du projet de réhabilitation de la Ferme du Vieux-Pays. Un autre choix de lieu d’implantation ne peut être envisagé en raison de contraintes budgétaires. La nouvelle municipalité reconnaît toutefois la nécessité évidente pour le CRÉA de disposer d’un véritable toit et de conditions de travail adaptées à son fonctionnement actuel.
À ce titre, la ville a fait le choix de mettre à disposition du CRÉA de nouveaux locaux administratifs situés dans la villa Pascarel au 3 rue Jacques Duclos au cœur du Vieux-Pays d’Aulnay. Les locaux administratifs, rénovés par la Ville d’Aulnay, ont été inaugurés par Bruno Beschizza, Maire d’Aulnay-sous-Bois en septembre 2016.

Le projet en quelques dates

Octobre 2014
L’implantation du Centre de création vocale et scénique sur le site de la Ferme du Vieux-Pays est abandonnée.
Le nouveau maire d’Aulnay-sous-Bois annonce au CRÉA l’abandon du projet de réhabilitation de la Ferme du Vieux-Pays en raison de contraintes budgétaires. La nouvelle municipalité reconnaît toutefois la nécessité évidente pour le CRÉA de disposer d’un véritable toit et de conditions de travail adaptées à son fonctionnement actuel.

DÉCEMBRE 2013
Phase d’études préalables à l’aménagement des locaux.

JUIN 2013
La maquette du Centre est dévoilée au public.
À l’initiative des Amis du CRÉA, un rassemblement en chansons est organisé devant le ministère de la Culture afin de remettre en mains propres une pétition auprès de la Ministre de la Culture. À l’issue de cet événement, un groupe de travail est constitué.

Octobre 2012
Pour les 25 ans du CRÉA, un événement est organisé au cours duquel une première pierre symbolique est posée à la ferme du Vieux Pays, lieu d’implantation du futur Centre de création vocale et scénique.

SEPTEMBRE 2012
La ville d’Aulnay valide l’étude de l’agence de programmation architecturale.
(organisation du site d’implantation, contraintes urbaines, fonctionnelles, techniques, qualitatives…).

AVRIL 2012
Choix d’une agence de programmation architecturale.

FÉVRIER 2012
L’association, Les Amis du CRÉA est créée.
Les Amis du CRÉA décident de former une association en leur nom, en vue de fédérer et bénéficier du soutien de tous : parents, jeunes, professionnels l’éducation, spectateurs, artistes…

JANVIER 2012
Le projet de Centre reçoit le label du Grand Paris.
une distinction vidant à valoriser les projets contribuant de façon exemplaire à la construction du Grand Paris. Le CRÉA est reconnu : « projet phare de démocratisation et de développement culturel ».

DÉCEMBRE 2011
Un groupe d’ambassadeurs est constitué.
Des personnalités du monde des Arts et de la Culture au premier rang desquels Natalie Dessay se réunissent pour soutenir et défendre le projet.

NOVEMBRE 2011
Le projet retient toute l’attention des élus locaux, un lieu d’implantation est choisi pour le CRÉA.
La ville d’Aulnay-sous-Bois souhaite rénover le site de la Ferme du Vieux-Pays. L’installation du Centre de création vocale et scénique dans deux des six bâtiments que compte le corps de Ferme est décidée. Une agence de programmation architecturale est nommée.

2009
Réflexion autour d’une implantation du CRÉA dans le cadre du Programme de Rénovation Urbaine (PRU) de la ville d’Aulnay-sous-Bois.

2007
Pour les vingt ans du CRÉA, Natalie DESSAY accepte de devenir la marraine de la structure.

2001
Étude de programmation pour la réalisation d’un Centre de Recherches et d’Éveil Artistique à vocation intercommunale par le SEAPFA (Syndicat d’Équipement et d’Aménagements des Pays de France et de l’Aulnoye).

1993
Premières réflexions autour du projet « d’école CRÉA » en collaboration avec la municipalité d’Aulnay-sous-Bois.

Le projet en bref,
Vers un lieu unique

d’éducation artistique permettant de croiser les différentes formes d’expression et d’enrichir sa vision musicale par l’expérience artistique d’autres professionnels.

Un lieu ouvert

à tous les enfants, aux écoles du quartier et de l’intercommunalité, aux professionnels de l’enfance, du spectacle, de l’éducation et plus généralement à tous les amateurs de musique.

Un lieu de pratique artistique

où se dérouleront les répétitions de chant ; de danse et de théâtre des chœurs d’enfants ; les différents stages et ateliers ; les résidences d’artistes.

Un lieu de recherche et de création

avec la poursuite de son activité de création et de production dans des espaces scéniques de travail adaptés.

Un lieu d’élargissement et de croisement des publics

favorisant la mixité sociale, l’insertion des enfants et des familles par la culture, rapprochant également écoles et parents, enfants et seniors.

Un lieu de ressources et de référence nationale

avec une mise à disposition pour le public d’un fonds de partitions, de documents audio et vidéo produits par le centre ; organisation et accueil de rencontres professionnelles ; traçabilité des résidences d’artistes ; parrainage de structures autonomes développant la même démarche.

Un lieu de formation professionnelle

pour les chefs de chœur d’enfants et chœurs de jeunes, pour les musiciens intervenants à l’école, pour les professeurs de l’Éducation nationale, pour les professeurs de conservatoires et écoles de musique, pour les personnels de la petite enfance.