Projets territoriaux

Tous en scène

En 2017, le CRÉA a souhaité mettre en place un dispositif culturel intercommunal avec pour objectif principal une démocratisation culturelle par la pratique vocale et scénique. Ce programme met en relation différents acteurs du nouveau territoire Paris Terres d’Envol. Composé de huit villes, (Aulnay-sous-Bois, Dugny, Drancy, Le Blanc-Mesnil, Le Bourget, Sevran, Tremblay -en-France et Villepinte), ce regroupement de communes est né en 2016 dans le cadre de la création de la Métropole du Grand Paris et de ses douze territoires. Ce projet réunit différents partenaires au premier rang desquels l’Éducation nationale, l’ École d’Art Claude Monet d’Aulnay-sous-Bois (création des décors) et la direction des affaires culturelles des villes de Paris Terres d’Envol. Pour sa première année, le projet s’adresse à 160 enfants de 8 classes de CM2 et 6ème issus de tous les quartiers (1 classe dans 7 villes du territoire avec 4 classes en chœur de scène et 4 classes en chœur de salle). Leur création, « En sortant de l’école » sera présentée en mai 2017 sur la scène du théâtre Jacques Prévert à l’occasion de l’événement « Il était une Voix », le rendez-vous de l’action culturelle.

En zone de sécurité prioritaire

« Rapprocher la culture de ceux qui en sont éloignés », c’est l’objectif de la convention signée récemment entre des établissements publics culturels (EPC) et des zones de sécurité prioritaires (ZSP). Cette saison, Le CRÉA est sollicité au même titre que les EPC par la préfecture de Paris et d’Île-de-France pour intervenir sur les villes de Fosses et Louvres. Ce projet se développera sur trois ans et a pour ambition de créer une dynamique artistique et culturelle de quartier en partenariat avec les acteurs du terrain.

Projets intergénérationnels

Le CRÉA propose des projets intergénérationnels dans et hors cadre scolaire. La mixité sociale et générationnelle, la participation à la création d’une œuvre collective et sa représentation sur scène sont autant d’outils donnés aux enfants pour acquérir la confiance nécessaire à leur développement personnel. Au fil des ateliers, l’écoute, l’autonomie, le respect, la cohésion sont renforcés. Les parents et adultes participant à cette aventure apprennent quant à eux à poser un regard différent sur leurs enfants, leur quartier, leur ville et l’art en général.

En 2016, le dernier projet a réuni pour la première fois des enfants hors temps scolaire, tous membres de l’association Les Femmes Relais et Médiateurs Interculturels d’Aulnay, les enfants du chœur de l’Avant-Scène du CRÉA (9-12 ans), un chœur d’adultes constitué de parents, d’enseignants, et d’habitants de la ville accompagnés par un chœur de salle constitué d’élèves de la Ville autour d’une adaptation de la comédie musicale « Les Indiens sont à l’Ouest », (musique Juliette, livret, paroles Christian Eymery, commande du CRÉA 2014). Ils ont présenté leur création sur la scène du théâtre Jacques Prévert à l’occasion d’ « Il était une Voix », le rendez-vous de l’action culturelle.

En savoir plus :
– Vidéo, teaser du projet 2016  » Les Indiens sont à l’Ouest, adaptation
– Reportage de la Ville d’Aulnay-sous-Bois autour du projet intergénérationnel 2016
– France 5, documentaire de (10 x 5 minutes) autour du projet intergénérationnel 2012

Actions intergenerationnelles
Le Fil rouge, projet intergénérationnel 2012 – © PICA, J.P. Millet

Projets académiques

ACADÉMIE DE CRÉTEIL
Cette saison, le CRÉA propose à des enseignants de deux collèges d’Île-de-France (Jean Vigo d’Épinay-sur-Seine et Gérard Philippe de Villeparisis) un accompagnement personnalisé pour l’élaboration d’un projet vocal et scénique mené dans leur classe.

ORCHESTRE DE PARIS / ACADÉMIE DE VERSAILLES
Dans le cadre de son partenariat avec l’Inspection académique des Hauts-de-Seine, l’Orchestre de Paris met en place un parcours culturel intitulé Un an avec. Afin de préparer les élèves à leur venue aux concerts et répétitions à la Philharmonie, des musiciennes intervenantes du CRÉA animent un atelier de pratique artistique autour de l’œuvre choisie auprès d’enfants des premier et second degrés dans des établissements scolaires situés dans le département des Hauts-de-Seine.

BALLETS DE MONTE CARLO, CELLULE ÉDUCATIVE, ACADÉMIE DE NICE DIRECTION DE L’ÉDUCATION NATIONALE DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS DE MONACO
En 2015/16, la Cellule Éducative des Ballets de Monte-Carlo a choisi de s’appuyer sur l’expertise du CRÉA pour développer une pédagogie centrée sur le travail du corps et du chant. La Cellule a proposé des formations à l’attention des enseignants, des intervenants en milieu scolaire et des élèves de la Principauté de Monaco et de l’Académie de Nice. Une formation « Choré-voix » a délivré un enseignement musical et vocal qui prend en compte la construction du corps. Les enseignants ont pu vivre en tant qu’interprète le processus de création d’un spectacle, afin d’en appréhender toutes les dimensions pédagogiques. Lors de la présentation en 2016 de « Singing in the Train », comédie musicale du CRÉA, 70 enseignants et 100 élèves issus de classes de CM2 de la Principauté et de l’Académie de Nice se sont produits aux côtés des chœurs du CRÉA dans la Salle des Princes du Grimaldi Forum de Monaco. Ils ont présenté le fruit de leurs deux années de travail et d’échange en ateliers hebdomadaires, stages ou répétitions. Parallèlement, une formation « Corps-geste, corps-voix » a été proposée à 120 élèves de la Principauté de Monaco. Ils ont travaillé tout au long de l’année à la création d’un spectacle, avec le concours d’un danseur-chorégraphe des Ballets de Monte-Carlo, d’un chef de chœur du CRÉA et la complicité d’un écrivain.

En savoir plus :
Dossier sur le BLOG du CRÉA
Reportage de Monaco info
Reportage de France 3

GREPA EN SAVOIE, INSPECTION ACADÉMIQUE, CONSEIL GÉNÉRAL
Ce groupement d’établissements autour d’un projet artistique est né d’un travail de fond mené pendant 5 ans de 2006 à 2011 pour le développement des pratiques vocales en Savoie. Initié en 2006 par Diapason (établissement public de coopération culturelle de la Savoie), en partenariat avec le CRÉA, l’inspection académique, le rectorat, l’Espace Malraux (scène nationale), un parcours de formations, rencontres, répétitions a abouti en 2011 à la création du « Tour du Monde en 80 jours » sur la scène nationale de Chambéry. Dirigé par le CRÉA, cet opéra a été interprété par 200 jeunes choristes issus de 9 collèges de la région. En 2012, le relais est passé, 10 enseignants à l’origine du GREPA permettent à plus de 100 élèves de 5 collèges de s’épanouir grâce au chant et aux arts de la scène. Dernièrement, ils ont présenté deux œuvres commandées par le CRÉA.